Bundesheer Bundesheer Hoheitszeichen

Instagram
flickr
YouTube
facebook-button
Bundesheer auf Twitter

RĂ©sumĂ©: Le siècle des guerres des paysans de 1513 à 1626 en Autriche, partie II

Horst Pleiner

Les contraintes et l‘oppression, en hausse constante, générèrent au cours des dernières années du 16ème siècle de grands soulèvements paysans en Basse-Autriche, soulèvements qui purent être réprimés après des combats mouvementés qui durèrent plusieurs années. Il s‘avéra qu‘une armée de paysans indisciplinée, mal équipée et très peu formée à la manœuvre n‘était plus en mesure d‘opposer quelque résistance, même numériquement, à des divisions, très inférieures, des lansquenets à pied ou à la cavalerie moderne et à l‘artillerie.

Il y eut, après cela, une deuxième série de grandes insurrections entre 1601 et 1648, autour desquelles s‘articula la résistance des gens « du peuple » contre la gêne, occasionnée par l‘absolutisme naissant, en tant que combat pour la justice et la liberté de religion. Le soulèvement de 1601 débuta dans le Salzkammergut, dans lequel les recettes, économiquement significatives, tirées du monopole du sel, étaient en jeu, suivies par la grève de l‘impôt dans le Mondseeland et par la résistance contre l‘invasion bavaroise de 1620, qui devait aider la contre-réforme à se faire jour.

Le « Jeu de dés de Frankenbourg », au cours duquel des paysans protestants furent obligés, en l‘absence de leur meneur en fuite, de jouer leur vie aux dés et qui apporta la preuve de la sévérité des autorités, aboutit à la guerre des paysans de Haute-Autriche de 1626, au cours de laquelle des paysans mal armés et non formés sur le plan militaire, placés sous la direction de Stefan Fadinger et Christoph Zeller, furent écrasés, après des premiers succès, par des troupes impériales et bavaroises.

Des troubles plus modestes, qui éclatèrent dans l‘Ennstal en 1627 et de nouvelles insurrections en Haute-Autriche en 1632, nourris par l‘espoir vain d‘une intervention, côté protestant, dans la guerre de trente ans, initièrent la fin des insurrections nationales « des petits ».



Ihre Meinung/your opinion/votre opinion: Ihre Meinung/your opinion/votre opinion

Eigentümer und Herausgeber: Bundesministerium für Landesverteidigung | Roßauer Lände 1, 1090 Wien
Impressum | Kontakt | Datenschutz | Barrierefreiheit